Aller au contenu

Amendements contre la loi de régulation des jeux


Gilles 6.7

Messages recommandés

  • Membre Alsace Poker 2022-2023

Cet après-midi, mercredi 31 mars 2010, les débats à l'Assemblée nationale devraient être agités. En effet, depuis, hier, et durant encore deux jours, la loi de régulation du marché des jeux en ligne passe en deuxième lecture à l'Assemblée Nationale, et pas loin de 200 amendements ont été déposés par les groupes socialiste et communiste

Fronde de l'opposition

L'opposition de gauche, s'oppose, donc, c'est bien son rôle, et émet de larges critiques quant à l'adoption du texte en l'état actuel des choses, voire remet en question la loi elle-même, souhaitant conserver les monoples de la Française des Jeux (FDJ) et du Pari Mutuel Urbain (PMU).

Tout d'abord, sur les liens entre medias et opérateurs de jeu. L'oppostion souhaite que les medias, et groupes de communication ne puissent prendre part à une offre de jeu. Pour l'opposition, une distinction de genre doit être effectuée à l'heure où un géant du jeu et des communication s'est crée, il s'agit bien entendu de Mangas Gaming.

D'autre part, les amendements visent la publicité sur les jeux. L'idée est de limiter la pub faîte sur l'offre de jeu, la justification étant que cette activité constitue une addiction, au même titre que le tabac et l'alcool, et donc que sa promotion doit être restreinte (lors des compétitions sportives...)

Bizzarement un autre amendement souhaite réserver la seule offre de publicité aux monopoles que sont la Française des Jeux et le PMU... il est vrai que les deux sociétés ne visent nullement à capter ou même développer l'envie de jouer parfois pathologique de leurs "clients".

Des amendements abordés en première lecture refont surface, celui, obligeant les joueurs à annuler leurs comptes crées chez les opérateurs historiquement "illégaux". Et l'amendement qui a pour objet d'annuler le nom de rooms évoquant "un gain systématique" tel Winamax par exemple...

Un amendement vise clairement à reculer l'exécution de la loi au 1e septembre 2010 tant cette dernière semble se faire dans l'urgence, Coupe de Monde de Football oblige...

Au final, la technique de la pluie d'amendements est classique, pour toute bonne opposition politique qui se respecte, et vise à retarder le vote de la loi. Sur le fond, on comprend mal une opposition qui tend à défendre un vieux système non orienté vers la protection des joueurs et de l'intérêt général, même si l'on saisit mieux les craintes d'une nouvelle organisation dans laquelle l'offre serait totalement débridée, et accaparée par quelques uns.

Suite des débats cet après-midi...pour l'instant pas d'éclaircissements pour les joueurs de poker en ligne.

Source : Madeinpoker , Wam

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vaste fumisterie et hypocrisie entretenus par les lobbys pro FDJ-PMU...

Pas connaissance d'un joueur de poker qui se soit jeté par la fenêtre, contrairement aux joueurs de tiercé ou de gratte-morpions...

Une fois de plus, on abuse de l'ignorance et de l'inculture des gens...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité allezracing

J'aimerai bien connaître l'avis de Roselyne Bachelot sur l'influence qu'aura cette nouvelle loi sur les pros, semi-pros et reg du poker on-line :ninja:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Statistiques des membres

    2 739
    Total des membres
    804
    Maximum en ligne
    Big Biggy
    Membre le plus récent
    Big Biggy
    Inscription
  • Statistiques des forums

    9,7k
    Total des sujets
    160,1k
    Total des messages
×
×
  • Créer...