Jump to content

Saucisson314

Membre Alsace Poker 2018-2019
  • Content Count

    29
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Saucisson314 last won the day on June 21

Saucisson314 had the most liked content!

Community Reputation

26 Neutre

About Saucisson314

  • Rank
    Membre
  • Birthday 06/03/1978

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Strasbourg

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci!! Je vais liker la page Facebook .... J'ignorais son existence ūüôĄūü§Į
  2. Des nouvelles de nos repr√©sentants apr√®s le day1? ūüôā
  3. Je viens de prendre connaissance de tout √ßa!!! In pour essayer d'aider √† √©viter la rel√©gation ūüėČ
  4. Out TT < AA 10bb deep ... même pas eu l’occasion d’espérer : un gars fold TT face up :-D
  5. J’ai aussi trouvé cette relance horrible en me relisant :-D Mettons ça sur le compte de mon inexpérience de l’époque ;-)
  6. Merci! :-) j‚Äôaime √©crire et si √ßa vous int√©resse je dois pouvoir retrouver un ou 2 autres vieux r√©cits dans ce genre ;-) je n‚Äôai malheureusement rien de r√©cent n‚Äôayant pas jou√© depuis longtemps mais √ßa pourrait changer bient√īt :-)
  7. Voil√†, j‚Äôai recopi√© ce CR tel qu‚Äô√©crit √† l‚Äô√©poque. J‚Äôecrirais sans doute certains passages diff√©remment aujourd‚Äôhui ;-) Pour ma part, cela m‚Äôa donn√© envie d‚Äôen √©crire d‚Äôautres, peut-√™tre tr√®s bient√īt √† l‚Äôoccasion de l‚Äô√©tape WiPt de Strasbourg si je me qualifie ;-)
  8. Day 2, Table 4 : - A ma gauche, un jeune fran√ßais crois√© pr√©cedemment, solide, il a un tapis moyen. - Un qualifi√© Winamax shortstack. - ?? - ?? - Mon ami "Guiness", qui a cette heure de la nuit, est d'un pourpre du plus bel effet. - C√©cilia Linderoth, une jeune et jolie fran√ßaise qui a fait forte impression d'apr√©s tous ceux qui ont jou√© contre elle. - ?? - Croupier - ?? - ?? Je suis assis depuis 2 minutes √† la table, lorsque "Guiness" me reconnait : il m'interpelle, le pouce lev√©, expliquant √† toute la table quel bon joueur je suis!! Il me d√©crit m√™me un coup que j'ai jou√© la veille en d√©but de tournoi, dans lequel il n'√©tait m√™me pas impliqu√© ... je suis bluff√© par sa m√©moire, compte tenu de son taux d'alcool√©mie. 8O Il fait le show √† la table, il est LA star ... la jeune C√©cilia est sa "victime" pr√©f√©r√©e : en bataille de blinds, il compl√®te la SB, C√©cilia raise, et l√†, il s'approche d'elle et lui dit : "Kiss me or I go All-in". Il faut pr√©ciser qu'ils ont les 2 plus gros stacks de la table!! Elle ne r√©pond pas, rougit un peu. Il insiste : "Give me a kiss, or I go All-in". Elle refuse bien s√Ľr, et il avance alors ses pyramides de jetons vers le centre de la table. Elle fold rapidement, et il retourne 53o en riant. Quel talent! Il va vraiment falloir que je trouve une main pour me d√©fendre √† cette table, et cette main arrive alors qu'il ne me reste que 300 000 environ, sur des blinds 15 000/30 000 antes 3000. Je retourne donc AQo, et j'ouvre √† 85 000, bien d√©cid√© √† partir √† tapis quoi qu'il arrive. Le seul candidat que je trouve est un joueur qui vient de prendre un bad beat et qui ne poss√®de plus que 95 000 ... il poss√®de AK, et je chatte une Q d√©s le flop! Je viens de mettre mon premier suck-out du tournoi pre-flop, et je gagne 3 BB ... sick. Quelques mains plus tard, je trouve pp10 UTG, j'ai 400 000 devant moi. J'ouvre de nouveau √† 85 000, et l√†, mon jeune voisin de gauche, que je sais solide, min-raise √† 170 000. La parole me revient, et mon cerveau commence √† bouillir : je l'ai d√©j√† jou√© √† une autre table, il n'a jamais min-raise ... il a AA ... √©tant donn√© mon stack ... il a les AA ... je devrais instantan√©ment partir √† tapis ... il a les AA ... mais je r√©fl√©chis, encore et encore ... il a les AA ... et je m'entend dir "Call"!! Nice moove Ben, si tu fold au flop il te restera moins de 8BB ... bon, pourquoi pas ... le floor vient d'annoncer les 5 derni√®res mains de la journ√©e ... qui sait ... on peut chatter demain. Le flop vient : 7-8-8 ... un flop parfait pour ma main, mais ... il a AA ... si ma lecture est bonne, je ne suis venu voir ce flop que pour y voir un 10 ... il a AA ... si je check, aurai-je la force de fold sur ce flop? ... il a AA ... pas s√Ľr ... il a AA ... "ALL-IN" dis-je dans un √©tat second, "CALL" entends-je un dixi√®me de seconde plus tard. Il retourne AA, je ne suis pas surpris ... la turn et la river n'apporteront pas de 10 miraculeux, je me l√®ve, c'est fini. Je me dis apr√©s coup que pp10 vs ppA avec 12BB est th√©oriquement une rencontre in√©vitable, mais je pense aussi que lorsqu'on a une lecture aussi claire de son adversaire, qu'on est certain √† ce point d'√™tre battu depuis le d√©but, et qu'on envoie quand m√™me tout au milieu, il s'agit d'une erreur, point. Cette derni√®re main restera donc mon seul et unique regret du tournoi. Je termine donc 28√®me de ce tr√©s beau tournoi, tr√©s satisfait au final, d'avoir v√©cu une si belle exp√®rience, et conscient d'avoir r√©alis√© une belle performance. La frustration d'√©chouer si proche de la TF est pr√©sente, mais il y aura, je l'esp√®re d'autres tournois, d'autres belles exp√®riences, d'autres tables finales √† atteindre. Encore merci √† tous de m'avoir lu.
  9. Day2, Table 3 : - A ma gauche, l'idiot √† lunettes du d√©but de journ√©e - Un irlandais, chileader de la table, au physique ... atypique (il m'a fallu 3 orbites pour comprendre que c'√©tait un homme) - Huggy les bons tuyaux - Un qualifi√© Winamax - Un autre qualifi√© Winamax (shortstack) - Un gros stack √©tranger - Le croupier - Un jeune fran√ßais - Un vieil irlandais, journaliste de son √©tat, portant une casquette remplie de pin's de casinos du monde entier - Un belge avec un beret qui parlait beaucoup - Moi J'arrive √† cette table alors qu'il ne reste qu'une soixantaine de joueurs, il est donc clair que, si tout va bien, c'est ici que je vivrai le main par main et l'√©clatement de la bulle. Il est rapidement clair que dans ce contexte, la "chose" 2 places √† ma gauche va s'av√©rer √™tre un gros probl√®me : il a un gros stack et semble parfaitement maitriser le bubble factor pour marcher sur la table. Mon stack, entre 2 eaux, ne me permettra surement pas d'y mettre un terme. Mais heureusement, il y a mon voisin de gauche. Je vous en avais parl√© plus t√īt, il distribuait gentillement ses jetons sans que je puisse en profiter, il en avait r√©cup√©r√© un peu depuis, il √©tait temps que mon tour arrive. J'ouvre un pauvre A9o au cut-off alors que personne n'a ouvert, prend mon courage √† 2 mains (Gros stack agressif est en SB), et d√©cide d'ouvrir le pot √† 2,5BB. Mon ami √† lunettes annonce alors "raise", mais il s'emmelle les doigts dans ses jetons et place un montant √† peine sup√©rieur √† ma relance. Je ne dis rien et attends de voir la r√©action du croupier ... mais c'est l'idiot lui-m√™me qui demande √† appeler le floor pour savoir ce qu'il doit faire apr√©s sa cagade. Le floor arrive, demande une description de la sc√®ne au croupier et explique √† mon adversaire qu'il doit faire une relance minimum ... et comme nous ne sommes pas en France, ce n'est pas le double de ma relance, mais ma relance + la diff√©rence entre ma relance et la BB. Bref, comme je n'avais fait que 2,5BB, il se retrouve oblig√© de placer un montant de 4BB (au lieu de 5 s'il avait doubl√© ma relance) ... j'esp√®re que tout le monde suit ... ... Pour r√©sumer, lorsque la parole me revient, je paie evidemment sans sourciller ce faible montant. Le flop vient Kxx, avec 2 coeurs, j'ai l'A de coeur. Je d√©cide de checker, bien d√©cid√© √† payer son C-bet ... mais il check. Ok voyons la turn. C'est une bouse √† coeur. Je check, je pense en effet maintenant qu'il poss√®de une main du type pp10 ou ppJ, qu'il va miser et que je pourrai alors gagner le pot avec un check-raise bien dos√©. Il check ... ... bon, quelle passivit√© pour un gars qui a 3-bet preflop ... √ßa me rassure moyennement. Mais la rivi√®re est une nouvelle bouse ... √† coeur ... comment toucher le jeu max sans avoir √† payer le moindre jeton!! J'esp√®re alors que la paire que je pense qu'il poss√®de contient un coeur, et fait un value bet. Il parle aux oiseaux, mais paie finalement assez vite. Je retourne le jeu max, et il muck instantan√©ment ce qu'il dira √™tre une paire contenant un coeur. Merci √† lui pour cette g√©n√©reuse donation, la bulle devrait √™tre moins douloureuse : en effet, avant ce coup, ma passivit√© associ√©e √† l'agressivit√© du chipleader de la table, avait fait quelque peu fondre mon stack. A pr√©sent, et alors que Huggy les bons tuyaux et idiot √† lunettes en tilt nous ont quitt√©s, remplac√©s par 2 tr√©s shortstacks, je poss√®de 330 000 alors qu'il ne reste que 50 joueurs et que 45 seront pay√©s. La moyenne est √† 465 000, et le nombre de shortstacks autour des 5 derni√®res tables est tel que je d√©cide de rester sage jusqu'√† l'√©clatement de la bulle. Le main par main commence √† 47 joueurs, et je m'en tiens √† mon plan ... fold ... fold ... fold ... fold ... bien aid√© cependant par le croupier qui me distribue 96o ... 24o ... K2s ... bref une belle s√©rie de poubelles qui m'√©vite de me faire mal au cr√Ęne, d'autant que 2 places √† ma gauche c'est le festival : personne n'a ouvert, il raise, un inconscient a ouvert, il 3-bet. Pourvu que la bulle √©clate rapidemment ... "A all-in and a call" entend-je √† une table voisine, tout le monde se pr√©cipite, un gars a push au bouton, pay√© par la SB : T3s pour le bouton, AQ pour la SB qui le couvre ... √ßa sent bon!! Flop : 10-K-5 rainbow ... arff ... Turn : 4 arfff ... River : A!!! Explosion dans la salle, nous avons un sortant. Plus qu'un et nous serons pay√©s!! Mon stack continue de fondre, le croupier continue de me donner des merguez, gros stack continue de grossir, tout √ßa en main par main. Puis, je re√ßoit AJo au cutt-off -1, je respire un grand coup, et j'ouvre. Je ne sais pas si c'est id√©al comme d√©cision, sachant que si gros stack me revient dessus je vais fold 95% du temps , mais j'esp√®re que mon image va faire son effet. Cut-off shortstack √† mort fold ... et puis vient l'irlandais androgyne et ses pyramides de jetons ... il me lance un regard √† vous glacer les sangs ... je vois dans ses yeux qu'il pense qu'il y a quelquechose qui cloche ... il jette un oeil √† mon stack ... et fold, ouf!! SB est shorstack, il fold. La BB, le qualifi√© Winamax qui faisait pas mal le malin fait mine de r√©fl√©chir, mais il ne me fait pas peur. Il fold. Hop, des blinds et antes qui font du bien, retour √† 300 000 environ, cette fois c'est bon je bouge plus. C'est quelques mains plus tard que l'un des 2 shorstacks, profitant d'un √©trange fold de gros stack, pousse au milieu ses 2BB. La BB h√©site ... toute la table le fusille des yeux ... et il paie sous la pression avec 96o. Le short poss√®de A4o ... les cam√©ras et appareils photos pullulent autour de la table, tous les joueurs s'approchent ... le flop : 776 ... bronca du public ... Turn : 8 ... oooohhh ... River : 10, quinte inutile!!! Le public est en d√©lire, le pauvre bubble boy s'√©loigne de la table en titubant, la bulle vient d'√©clater!! Nous y voil√† donc, apr√©s 24h00 de poker en 2 jours, je suis ITM. La p√©riode qui suit est un vrai carnage, tous les shortstacks qui ont surv√©cu, sous oxyg√®ne, pour atteindre la bulle avec quelques blinds, commencent √† envoyer leur tapis √† la moindre occasion. De mon cot√©, avec 15 √† 20 BB, je peux me permettre d'attendre une vrai main, je ne suis pas oblig√© de payer les tapis des shorts ... mais c'est le d√©sert, rien, ni cartes, ni spots ... je me laisse doucement mourir. :s Rapidement, nous ne sommes plus que 30, et notre table casse.
  10. ... Day2, Table 2 : M√™me principe que pr√©c√©demment, √† partir de ma gauche : - Un gros irlandais moustachu, gros stack, adepte de l'ouverture pour 6 √† 8 BB. - Le jeune luxembourgeois de ma premi√®re table au Day 1. - Un jeune fran√ßais shortstack. - Un qualifi√© Winamax shortstack. - Le vainqueur de la premi√®re √©dition (il y a 2 ans) qui ira en TF. Irlandais bien serrure. - Le croupier. - Une dame anglaise, vite sortie, remplac√©e par un viel irlandais, lui m√™me remplac√© par une blondasse Belge de la Team Partouche. - Ali Yazghi, un Belge qui fera la TF. - Fred Brunet le futur vainqueur √† ma droite. Je ne vois quasiment pas de jeu √† cette table, et le gros moustachu √† ma gauche n'arr√™te pas de toucher : il ouvre √† 6BB mini et retourne √† chaque fois AK, QQ, KK, fi√®rement apr√©s avoir pris les blinds. Brunet et Yazghi, tous 2 √† ma droite, se cherchent pas mal, ce qui m'enl√®ve pas mal de spots. Bref, je ne suis pas tr√©s actif √† cette table. :s Je touche quand m√™me finalement une main : AKo. J'ouvre, et la belge de Partouche annonce tapis. Elle est shortstack, et je me dis qu'enfin je vais prendre un pot : showdown, elle a AKo ... ... pas d'horreur flush et on partage. Un peu plus tard, en bataille de blinds avec mon pote moustachu, je compl√®te ma SB : "All-in" pour plus de 50BB ... Viens alors LE coup. Eloignez les femmes et les enfants, ce qui va suivre est d√©conseill√© aux √Ęmes sensibles : Ali Yazghi, tr√©s actif, ouvre pour un peu moins de 3BB. Je d√©couvre A10s √† carreaux, et je paie en position, pensant √™tre bien au dessus de sa range. Personne d'autre ne se joint √† la f√™te, et le flop arrive : 10 4 5, 2 coeurs. Il check, je mise un peu plus d'1/2 pot et il paie rapidement. La turn : un 4 noir. Il check de nouveau, et je d√©cide de poursuivre mon agression au cas o√Ļ il joue les coeurs. Sa r√©ponse me prend au d√©pourvu, il min-raise Faisons le point. Avec quel type de mains peut-il check-call le flop et check min-raise la turn? Un 4? ... nan, un truc du genre Q10 K10, possible mais je pense qu'il check-call turn aussi ... reste un monstre slowplay√© au flop, genre pp4 pp5, mais son raise turn va souvent me faire fuir alors qu'il ne craint pas grand-chose dans ce cas. Je r√©fl√©chis donc un bon moment, et d√©cide qu'il pourrait bien avoir une paire interm√©diaire, entre pp6 et pp9, et je call en d√©cidant de jouer tr√©s prudemment la river (check behind s'il check, call s'il ne mise pas trop fort). Je viens de vous d√©crire en quelques ligne ma plus grosse erreur de lecture du tournoi, une erreur qui va me rapporter gros ... La Magic River est donc d√©voil√©e : il s'agit du 10 de coeur, pour un board final 10 4 5 4 10, 3 coeurs. Il check, et apr√©s quelques secondes de fausse r√©flexion, je place un joli value bet, d'environ la moiti√© de ce qu'il me reste. Il se prend la t√™te √† 2 mains, je suis s√Ľr qu'il vient de comprendre ce qui se passe ... il grogne, souffle, tel un animal pris au pi√®ge ... il sent bien qu'il est battu, mais ne peut se r√©soudre √† jeter ses cartes ... il paie, agonisant, et hurle en voyant mon jeu, tandis qu'il jette d√©pit√© sa pp5 sur la table. J'ai √©t√© loin derri√®re tout le long du coup, il m'a emmen√© exactement o√Ļ il voulait, je fais une belle erreur de lecture, touche une carte magique et ramasse ce tr√©s joli pot, pendant que mon adversaire quitte la table pour ne pas partir en tilt. Je me dois de rendre hommage √† ce joueur, qui par la suite se calmera, se rel√®vera et atteindra la TF. Bilan des op√©rations, je poss√®de 350 000 jetons, qui ne seront plus que 310 000 au moment de la pause une heure plus tard √† 23h30, alors que la moyenne est 290 000. Ouf, on est pas pass√© loin. Je vais alors √™tre de nouveau d√©plac√©, pour connaitre ma 3√®me table de la journ√©e ...
  11. Day2, Table 1 : Matin du Day2, tout va bien, première chose à faire, aller voir la composition de ma table, celles-ci ayant été retirées. Je regarde la liste et ne suis pas mécontent de découvrir que je suis 3ème en stack. Nouvelle encore plus agréable : je vais jouer en compagnie de Sandra Naujoks, la journée va être longue, tant mieux si la vue est agréable. Je me dirige donc un peu avant 14h00 à ma table et découvre les visages de mes adversaires du jour, en partant de la gauche, comme d'hab : - Un idiot à lunettes qualifié Winamax, 2ème stack de la table. Sautera qqes places avant la bulle ... mais nous y reviendrons. - Random 1 - Random 2 - Random 3 - Un membre de la team de Raver, bon joueur, mais shorstack. - Sandra Naujoks. - Le chipleader de la table, un jeune irlandais LAG. Il ira en TF. - Un vieux shortstack. - Un random shortstack. - Croupier (a ma droite donc) Je commence par observer la table, puis mon premier moove du jour sera une relance UTG avec pp4 : je prends les blinds. Un peu plus tard, le seul coup dans lequel je vais montrer mes cartes à cette table : je relance UTG avec pp6 à 5850 sur blinds 1200/2400, payé par Sandra et la BB. Le flop vient 478, tout à carreaux. Check général. La Turn est un 2 noir. Check de la BB, je check et Sandra mise 12000 dans un pot de 18000 environ. La BB se couche et je décide de payer. La rivière est une Q noire ... je réfléchis en regardant Sandra dans les yeux (quel bonheur) et je check avec l'intention de call si elle mise. Elle check rapidement et montre pp5, je remporte un pot sympathique. Je serai ensuite assez calme, card dead, durant ces 2 premières heures, pour atteindre le break avec 130000, moyenne 110000. Tout va bien. Au retour du break, les blinds sont 2000/4000 antes 400. Vous l'attendiez tous? Vous vous disiez mais que se passe-t-il? Déjà 14h00 de jeu et le mot "squeeze" n'est pas encore dans ce CR? PtitPi aurait-il oublié son moove favori? Installez-vous confortablement, il arrive ... Sandra raise 10050, le cutt-off call, je suis de BB, la situation est là, elle me tend les bras, c'est le spot idéal, je n'ai pas encore vu mes cartes que mon cerveau me crie déjà ce que je dois faire, je les regarde quand même : A5o ... autant dire que ça ou 72o c'est pareil dans cette situation ... mes mains attrapent des jetons, je compte, je fais une petite pile multicolore ... "Raise" dis-je : 29250! Oui mes amis, c'est un squeeeeze!! Sandra réfléchit, me fixe de son regard perçant ... et fold ... vient le tour du cutt-off, je ne le vois pas derrière le croupier ... et il fold également, assez vite. Je monte à 175000. La suite est floue, mais quoi qu'il en soit je vais atteindre le dinner break avec un joli stack de 220000 à 100 joueurs restants, dans la moyenne. Si je n'ai pas de souvenirs précis, ou de coups à raconter, c'est que pendant cette période, je n'ai pas eu à montrer mes cartes une seule fois et ai gagné tous les pots que j'ai joué. Petit à petit, Ptitpi fait son nid. Dans le même temps, le gars à ma gauche (l'idiot à lunettes) a passé son temps à distribuer des jetons à toute la table ... mais nous y reviendrons plus tard ... C'est peu avant cette pause diner que je fut déplacé de ma table précedente ... et ...
  12. Day1, Table 2 : Il est donc 2h00 du matin, d√©j√† 12h00 que nous avons commenc√©, et je rejoins mon ancienne table pour d√©couvrir o√Ļ je vais √™tre plac√©. Ce sera sur le si√®ge laiss√© libre par Darts qqes minutes plus t√īt ... esp√©rons que ce ne soit pas un si√®ge √©jectable. Les forces en pr√©sence √† partir de ma gauche : (je ne vais rester que 2 heures √† cette table, me souviens pas de tout le monde) - Kroktachon, un wameur d'un bon niveau qui finira ITM. - Un random √©tranger - Un random qualifi√© Winamax - Le croupier (Un sketch √† lui tout seul) - ?? - Un lillois qualifi√© Winamax via son club PokerALille. Il ira en demi-finale. - ?? - ?? - ?? - Le sympathique joueur d√©plac√© tr√©s t√īt de ma premi√®re table. C'est donc parti pour les 2 derniers niveaux du Day1, et j'ai beau chercher, je n'ai pas de souvenir de ces 2 heures, sans doute la fatigue. On annonce alors au micro qu'il reste 5 mains dans le Day1, et je poss√®de un tapis de 50000 environ. Sur la 2√®me de ces 5 derni√®res mains, le Lillois relance. Il a √©t√© tr√©s actif et poss√®de un joli tas de jetons. Je regarde mes cartes, AKo. Je fais calmement le point sur la situation : les blinds sont √† 1000/2000 + antes, j'ai donc environ 25BB, la moyenne est √† 90000 ... la d√©cision s'impose d'elle-m√™me, j'empile mes jetons et avance la pile ainsi constitu√©e au del√† de la ligne. Le Lillois entre dans une r√©flexion qui me semble durer une √©ternit√© et finit par payer avec 88. Voil√†, mon tournoi est engag√© pour la 2√®me fois de la journ√©e et cette fois c'est un bon vieux coin-flip, √ßa devait arriver ... la premi√®re carte du flop est un K!! Pas de 8, mes supporters exultent, un tas de jetons s'approche de moi, ouf!! La journ√©e s'ach√®ve, j'ai 105000, il reste 258 joueurs et je suis l√©g√®rement au dessus de la moyenne wow, que ce fut long et difficile.
  13. Au retour de la pause, je repars au combat, petits pots gagnés, petits pots perdus, blinds ... 47000, 43000, 45000, 42000 ... c'est le moment que choisit le qualifié tout nul pour se réveiller. Il est tombé à 12000 ou 13000 et envoie tapis, une fois, deux fois ... il ramasse les blinds et ainsi quasiment ses premiers pots de la journée . Puis il envoie tapis une nouvelle fois, pour environ 15000, alors que j'ai 41000. Je retourne AQ, c'est un call automatique. Il retourne KJ ... et trouve un K sur la turn! Et voilà je suis au plus bas de ma journée, 26000 jetons, en dessous du pire joueur de la table. Quelques mains plus tard, je retourne 77 et paie une relance de "Guiness" en fin de position alors que je suis dans les blinds, autant dire qu'il possède ici any2 cards. Le flop vient Q23 rainbow, et je check avec l'intention de check-raise à tapis, sachant qu'il va miser 100% du temps ici. C'est ce qu'il se produit, j'annonce "I'm All In" rapidement ... première fois de la partie que je mets mon tournoi en jeu ... il me regarde, et dit : "I'll need luck, but I call" ... et retourne K4o !! 8O 2 briques plus tard, le suck-out n'a pas eu lieu, "Guiness" me dit qu'il voulait me garder avec lui ... comme c'est gentil. Je suis donc de retour et retourne QQ, j'ouvre, payé par "superglue" à ma gauche. Baby flop, je bet pour value vue son profil, mais il passe rapidement. Je suis de retour à 61000. Encore qqes petits pots, et j'atteints le dernier break du jour avec 62500 environ, alors que la table casse ... au retour du break je serai en compagnie de nouveaux adversaires.
  14. DeepStack Open DUBLIN (Fevrier 2010) N'h√©sitez pas si vous avez des commentaires, sur le CR ou sur le d√©roulement du tournoi. Day 1, Table 1 : Et voil√†, il est 14h00, j'ai 50 000 jetons et suis assis √† une premi√®re table de 10 joueurs. Faisons le point sur mes adversaires, vu la structure je devrais passer un bon moment en leur compagnie ... en partant de ma gauche donc : - Un irlandais d'un certain √Ęge, se montrera assez loose, tr√©s collant et chiant √† jouer hors de position. - Un jeune "geek" √† lunettes et jogging "pyjama" de nationalit√© ind√©finie, bon joueur style internet. Il finira ITM. - Un away - Un suisse d'un tr√©s bon niveau - Un away - Un joueur tr√©s sympa, d'origine ind√©termin√©, il ne restera pas longtemps √† table, √©tant d√©plac√© rapidement. Remplac√© par une femme qui n'aura aucune influence √† la table. - Le croupier - Un qualifi√© Winamax d'un niveau affligeant, scared money, serrure, nul postflop. - "Guiness", le fameux irlandais Thomas Nolan, qui finira 4√®me malgr√© un taux d'alcool√©mie stratosph√©rique, tr√©s agressif. - Un jeune luxembourgeois tr√©s technique. Il finira ITM. Vous l'aurez compris, cette table n'est pas de tout repos, parmi les 8 joueurs pr√©sents (moi y compris), 6 verront le Day2 et 4 seront ITM dont le futur 4√®me du tournoi. Je commence donc par observer la table, je prends mes marques et tout se passe plut√īt bien. Je navigue pendant les 2 premiers niveaux entre 48 000 et 55 000, sans jouer de gros pots. J'atteinds donc la premi√®re pause avec 51 600. Les 2 niveaux suivants sont du m√™me ordre, rien de particulier √† raconter et je suis √† 47 000 au 2√®me break. Viendra ensuite mon premier pot important jou√© (tout est relatif) : - Tout d'abord, un coup dans lequel je ne suis pas impliqu√©, mais qui aura de l'importance pour le "Metagame" : "Guiness" relance et le suisse le 3-bet en position. La parole revient alors √† "Guinness" qui 4-bet. Le Suisse se paie alors un horrible mal de t√™te, pendant que "Guinness" trashtalk, bien aid√© par sa 7√®me pinte de sa boisson pr√©f√©r√©e. Le suisse finit par fold KK face en l'air en √©tant certain de faire face √† AA. L'Irlandais ne montrera qu'une carte, un A, mais le suisse et convaincu de sa lecture ... pas moi. - 2 tours de table plus tard donc, je d√©couvre AA. J'ouvre, et suis pay√© par l'irlandais √† ma gauche (comme toujours). Le suisse place alors un squeeze bien dos√© depuis les blinds. La parole me revient, et j'h√©site entre call et re-raise, mais je choisis de re-raise en me disant qu'il ne foldera pas 2 fois de suite une grosse paire apr√©s un 4-bet. L'irlandais passe, et le Suisse me regarde d'un regard noir : "Tu crois vraiment que je vais fold KK √† chaque fois??" me dit-il. Bingo, j'avais raison, il r√©fl√©chit mais ne pourra pas se r√©soudre √† fold. Il paie effectivement, et vient le flop KQx ... pas g√©nial, je suis √† peu pr√©s certain qu'il n'a pas KK, mais QQ est dans sa range. Je l'observe donc attentivement lorsqu'il check et je sens une sorte d'abattement chez lui ... je mise alors, et il fold rapidement JJ face en l'air. Pour la petite histoire, ce sympathique suisse sortira en d√©but de Day2 avec KK vs AA ... c'√©tait pas sa semaine Je suis alors aux alentours de 60000, bien dans mon tournoi, au dessus de la moyenne. Je vais alors de nouveau naviguer entre 58000 et 65000 √† coups de petits pots dans un sens ou dans l'autre, quand arrive le 2√®me coup important, √† l'issue moins heureuse. J'en ai oubli√© qqes d√©tails, mais en gros, je flop 2 paires avec un petit A, sur un flop AxK apr√©s avoir relanc√© pr√©-flop, pay√© par mon pote collant √† ma gauche. Je check-call flop, check-raise une brique turn ... pay√©. Arrive alors la river, une doublette du K ... horrible carte qui annule l'avantage de ma double paire contre ce que je pense √™tre un meilleur A chez mon adversaire. Je check, il mise 5000 et l√†, je pense que je fais l'erreur de payer en esp√©rant un partage, je pense qu'il faut se rendre √† l'√©vidence et fold ici. Bref, il avait un K mal kick√©, je trouve son call turn √† vomir. Je tombe √† 45000 sur le coup. C'est l'heure d'un nouveau break, il est environ minuit ... la suite au prochain √©pisode
  15. Bonjour, en tant que nouveau, j’ai parcouru le forum pour en savoir plus sur le club et ses membres ;-) J’ai apprécié la partie compte-rendu et je voulais la faire vivre à ma façon en postant un compte rendu d’un vieux tournoi joué en 2010, un de mes premiers en live :-) Il est apparemment impossible de poster dans la catégorie en question, je me permets donc de le mettre ici ;-) Cela vous permettra peut-être de mieux me connaitre et je l’espère de passer un bon moment en me lisant :-|
×
×
  • Create New...